Accueil du site > Balisage de ligne

Balisage de ligne

Dernier ajout : 14 juillet 2009.

Présentation

Le développement de la navigation aérienne et l’accroissement du nombre d’aéroports / aérodromes rendent nécessaire l’utilisation de dispositifs de signalisation.

Afin de prévenir de la présence d’une ligne de transmission (câbles et pylônes) de jour comme de nuit, trois principaux types de procédés sont appliqués :

• La balise lumineuse directement installée sur les conducteurs,
• La balise diurne sphérique pour conducteur
• La lampe d’obstacle pour le pylône.

Ces procédés ont été conçus en accord avec les recommandations de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) et de la FAA (Administration de l’aviation fédérale – Etats-Unis).

Les normes – règles internationales :

Les normes et les règles du balisage aérien sont établies par l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale).

A travers le monde, ces règles sont généralement appliquées par les administrations de l’Aviation Civile Nationale de chaque pays. Mais quelques pays utilisent leurs propres spécifications (par exemple les Etats-Unis avec les recommandations de la FAA).

Deux principales normes définissent les recommandations pour le balisage aérien des lignes de transmission :

• OACI annexe 14 Aérodromes Volume 1 Conception et exploitation technique des aérodromes,

• FAA – Obstruction Marking and Lighting.

Ces normes indiquent la forme, la section, la couleur, l’intensité ainsi que le positionnement des balises.

Afin de signaler les conducteurs aériens, les balises diurnes et balises lumineuses seront utilisées sur les lignes de transmission situées au voisinage des aéroports, aux carrefours de larges vallées, aux estuaires ou autoroutes, ou encore dans les zones montagneuses, lorsque cela s’avère nécessaire.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0